Flash Info  

Une nouvelle rubrique qui vous raconte l'actualité du Magicos Circus Rouennais... 

La totalité des compilations des comptes-rendus de réunion depuis juin 2002 est en ligne... 

Voici le calendrier des prochaines réunions du Magicos Circus Rouennais, pour l'année 2018 - 2019.

   

Connexion  

Merci de vous identifier.

   

Livre d'Or - Contact  

   

Images Magiques  

Fee_Solveil_02.jpg
   

fabien

Fabien nous parle de sa première expérience face à un vrai public.

Il n'a pas choisi le plus facile des publics pour démarrer.

 

 


Premier close-up

 

Et oui, mon premier baptême s’est déroulé le vendredi 21 décembre 2007 de 12h00 à 14h00 dans un collège à proximité de Rouen en vue d’animer le « repas de noël » des élèves. 

La magie, c’est une histoire récente, puisque j’ai été mordu en septembre de l’an de grâce 2007. Trois mois plus tard, je me lance donc vaillamment dans la cage aux fauves (et quels fauves...) pour un close-up plus « tendu » que je ne m’y attendais. 

Arrivé à 11h00 sur les lieux du crime, je vais dans le bureau du CPE (qui est un ami) pour commencer à me préparer tranquillement, j’en profite pour lui montrer quelques brèves routines, à lui ainsi qu’a ses collègues surveillants, profs, infirmière et strip-teaseuse (heu ah non ça, c’est pour une autre genre de close-up). 

Bref, tout va bien, je suis confiant et l’arrivée de notre Mankaï national me rassure encore plus (au moins, les élèves ne pourront pas dire qu’ils ont vu un magicien bof bof). Car Mankaï, il a assuré, fidèle à lui-même vous me direz !! 

L’animation magique se déroule comme il suit : Mankaï fait du table à table dans la cantine tandis que moi du close-up dans le hall du collège pour les élèves qui attendent de manger et ceux qui en sortent. Je suis donc pénard dans mon coin, assis avec une table avec mon tapis. Autant dire du close-up sympathique sans stress (bah quoi, pour ma première je l’ai fait bénévolement, c’était normal que je sois pépère dans mon coin sur ma chaise non ?). 

Je commence dans un premier temps par faire quelques tours à des maternelles qui viennent manger avant tout le monde, rien de bien compliqué, petite routine de foulard et corde et petite routine des 3 gobelets avec les 3 muscades (d’ailleurs, je m’en suis bien sorti car je suis reparti du collège avec une 4ème muscade, cool). Là, je m’éclate, les bambins restent bouche bée, ils ont des yeux ronds comme une pièce Jumbo !! C’était vraiment excellent de les voir (à noter, super public donc).

Ensuite, les choses sont nettement moins faciles pour moi, j’en ai presque bavé !! J’ai affaire aux collégiens (11 – 15 ans), dont certains n’ont que 2 idées en tête :

-         Trouver le truc

-         Faire foirer le tour

Autant dire que j’ai droit à de longs moments de solitude. Malgré tout, l'heure trente de close-up avec eux est passée à une vitesse incroyable. Je ne sais pas du tout comment j’ai fait, mais je n’ai jamais refait 2 fois les mêmes tours (bien que j’aurais pu puisque je n’ai jamais eu le même public devant moi durant tout ce temps).

Et chose encore plus incroyable, personne ne me grille dans mes manipulations de cartes (oui, désolé, pour l’instant je ne joue qu’avec des cartes). Et pourtant, ils sont tous attroupés autour de moi (limite s’il y a de la place sur mes genoux, j’ai deux spectateurs assis dessus pour le même prix). Je n’en reviens pas, à croire que mes manipulations (je n’ai fait que des choses simples) et mon détournement d’attention ont pris une envergure sympathique (alors qu’il a 4 mois, c’était une catastrophe). Il y a même une élève qui s’est volontairement approchée de mes mains à environ 10 centimètres pour voir où est « la zouille ».

Je réussis à faire un SDC à l’égalisation sans que personne ne remarque quoique ce soit « Tu vois la carte là elle est bien dans le milieu du paquet hein ? Regarde bien car je claque des doigts et hop elle est remontée !! ».

J’ai même droit à un spectateur qui me casse mon climax « Ah ouais, je sais ! La carte va être à l’envers dans le paquet ». Effectivement il a raison, la carte est à l’envers dans le paquet bien qu’il ne puisse expliquer comment cela est possible (oufff). Le fait que tout le monde soit attroupé autour de moi m’empêche d’ouvrir ma mallette à mystère pour proposer d’autres tours (autres que des cartes), j’ai du faire avec mon petit paquet de cartes et mon anneau enchaîné uniquement. 

Ça n’arrête pas de chahuter dans tous les sens mais malgré tout, je m’en sors bien. Et apparemment les élèves en ont reparlé encore après mon départ, il semblerait que je leur ai laissé une empreinte magique (plus ou moins forte selon les spectateurs).

 

Pour conclure, j’en garde une formidable expérience (l’expérience que plus tard, je ne ferai du close-up que pour des adultes... lol).

 

Fabien

 

PS : Pour ceux qui ne connaissent pas, l’anneau enchaîné est une véritable tuerie.

anneau enchaine

 

 

 

   
© ALLROUNDER